Beaucoup d’entre vous nous posent la question : Comment financer un tel projet ? Qui est-ce qui finance une telle aventure ?

La réponse est simple : nous même !

Nous avons fait des demandes de subventions auprès de la municipalité de Paris et de fondations, mais nous n’avons pas eu de réponse positive. Leur raison était souvent la même: la communication n’est pas prioritaire, et nous ne sommes pas légitimes car ni réalisateurs, ni spécialiste hydraulique.  Nous trouvons cela dommage que nous soyons placés dans un carcan déterminé par nos études ! Nous ne cherchons pas à nous revendiquer « experts », mais nous pensons mener un travail journalistique qui permet de faire connaitre des projets et initiatives locale.

Nous ne voulions pas que cela soit un frein à notre projet et de ce fait nous avons économisé mois après mois pendant 3 ans lors de nos années à Paris. Pauline était Gestionnaire de Ressources Humaines à L’institut Pierre et Marie Curie et Clément était Chargé de Ressources Humaines chez Action Contre la Faim.

Malgré cette déception d’absence de subvention, l’envie d’aider la population et d’aller à la rencontre des initiatives locales de développement nous a motivé pour réunir assez d’argent pour mener à bien notre projet pendant 18 mois.

Nous remercions les associations partenaires rencontrées qui nous ont toutes aidé à leur manière malgré leur peu de moyen : mis à disposition d’un véhicule, d’un traducteur, prise en charge d’une partie du logement et/ou des frais de nourriture.

Nous sommes toujours à la recherche de personnes, d’entreprises sociales ou fondations qui seraient intéressées par nous soutenir et nous subventionner! N’hésitez pas à en parler autour de vous !